Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par ulysse92

COMPOSTELLE 2018: JOUR 10 :  VILLAFRANCA DE ORCA-CARDENUELA-RIOPICO (27kms)
COMPOSTELLE 2018: JOUR 10 :  VILLAFRANCA DE ORCA-CARDENUELA-RIOPICO (27kms)
COMPOSTELLE 2018: JOUR 10 :  VILLAFRANCA DE ORCA-CARDENUELA-RIOPICO (27kms)

Lundi 9 avril 2018

 

Branle bas de combat pour tout le monde à 7h.
Telle une troupe de fantassins, tout le monde revêt son habit,
range et contrôle son sac a dos, vérifie ses bâtons, regarde une dernière fois avant de s’élancer dehors à la conquête d’une nouvelle journée.
Tout en me préparant tranquillement, je les regarde de l’extérieur.

Sur les visages, se lit tantôt la fatigue accumulée, le doute, tantôt la joie et la sérénité.
Certains sont dans leurs pensées, le regard perdu dans un horizon que nous ne pouvons voir.
D’autres, en opération commando
pour aller conquérir ces prochains kms.


Le chemin est un appel propre à chacun, un apprentissage.

Pas de méthode; Ici, on vient à la rencontre de soi à sa manière en venant déposer petit a petit nos habitudes du
quotidien, nos certitudes, nos espoirs sur ce que cela peut nous apporter.
On ne sait pas ce que l’on va trouver, et c est dans cette absence de réponse que l’on peut commencer.


Commencer à marcher pour nous apprendre a se dépouiller de l’inutile, pour tout doucement être à l’écoute de l’essentiel, et entendre notre petite voix qui chantonne dans notre jardin intérieur.

COMPOSTELLE 2018: JOUR 10 :  VILLAFRANCA DE ORCA-CARDENUELA-RIOPICO (27kms)

Je partirai le dernier pour retrouver le silence des chemins.


La pluie m’accueille des que je sors.

Toujours utile de regarder un peu avant les prévisions météo.
Ça évite les mauvaises surprises.
Je me suis équipé chaudement sous mon poncho, avec un legging sous mon pantalon de randonnée.
J’ai bien fait!

Première montée, faite lentement pour permettre aux muscles de chauffer sur ce terrain glissant.
Tout en montant, j’ai une pensée pour tous ceux et celles qui m’ont confié leurs intentions.

Je les remercie chaque jour et demande à ce que ces intentions prennent plus de force pour éclore. Je visualise des sourires, de la joie et de la surprise pour eux.
Cette pensée me met en forme.

Tant mieux!
La neige viendra tapisser ces prochaines heures ou je vais avancer seul, avec le vent, sur ce chemin de boue durant 11 kms.

COMPOSTELLE 2018: JOUR 10 :  VILLAFRANCA DE ORCA-CARDENUELA-RIOPICO (27kms)

Une fois la marche activée, le corps se cale dans un rythme presque mécanique.


Plus besoin de s’en occuper.

Le rythme devient posé et continu, comme quelque chose qui vous berce.
L’esprit alors s’évade,
ce moment devient une invitation à ouvrir les portes du temps.
Les images défilent sur mon écran intérieur, des situations, des visages, des souvenirs furtifs

je ne contrôle rien. Je laisse faire ..

Marie est là, et nos moments qui passent me font parfois sourire, parfois serrer mon cœur.
Mais dans un petit coin, passe furtivement ,
et à plusieurs reprises, l’image de cette femme qui a fait vaciller récemment mes certitudes et trembler mon cœur.
Ça bat plus fort à l’intérieur.
Elle ne le sait pas, elle ne le saura sûrement jamais.
Car il y a des histoires qui
sont condamnées à ne jamais exister.

Celle- ci en est une !

COMPOSTELLE 2018: JOUR 10 :  VILLAFRANCA DE ORCA-CARDENUELA-RIOPICO (27kms)
COMPOSTELLE 2018: JOUR 10 :  VILLAFRANCA DE ORCA-CARDENUELA-RIOPICO (27kms)

Le froid me sort de ma rêverie.
Mes mains sont glacées sous les gants trempés.
J enlève les gants et  les frotte l une contre l autre puis les met sur mon ventre.. Eh oui, solution naturelle et rapide pour les rechauffer !
Une voiture de gardiens s’arrête pour me demander si je vais bien.
J’ai l’impression d’être un mec échoué sur une île qui voit un bateau accoster. Un mélange de surprise, de joie et de méfiance e
n voyant du monde .
Mes bases d’espagnol me permettent de comprendre qu il me reste 2 kms avant le prochain village « 
San Juan de Ortega »

photos d"une partie du monastere
photos d"une partie du monastere
photos d"une partie du monastere

photos d"une partie du monastere

 


20 mns après, je pose mon sac dans ce café ou la chaleur du poêle est un moment de douceur.
Je retrouve mes compagnons d’hier soir, Robert et Florence.

Mon corps s’étant réchauffé, ils me retrouvent de poursuivre avec eux pour se motiver face au froid.


Le fait d’être ensemble permet de se relayer et a travers bois puis routes, nous arrivons 6 kms plus loin à ATAPUERCA , lieu de vestiges des plus anciens ossements d'Europe.
Face au froid, on décide de se poser pour manger quelque chose de chaud.

Une bonne soupe de lentilles
nous redonnera le sourire.

COMPOSTELLE 2018: JOUR 10 :  VILLAFRANCA DE ORCA-CARDENUELA-RIOPICO (27kms)
COMPOSTELLE 2018: JOUR 10 :  VILLAFRANCA DE ORCA-CARDENUELA-RIOPICO (27kms)

Nous voici repartis en début d’après-midi, confrontés à une neige qui tombe de plus en plus fort.
Nous avançons moins vite.
L
es signes sur le chemin sont masqués, et les cailloux glissants sur la montée vers le mont Matagrande.

C’est excitant, d’être dans ce tourbillon de vent et de neige.
La Nature nous rappelle notre humilité face à sa force que rien ne peut arrêter.

Robert et moi alternons pour garder le rythme tandis que Florence se protège du vent derrière nous.
Le
prochain village ,CARDENUELA RIOPICO,  proposant des dortoirs, sera notre étape.
Nous sommes trempés, un peu cassés par ce froid et le besoin de récupérer est plus important.
Malgré les conseils d’un villageois, nous jetons notre dévolu sur l’albergue privée Santa Fe.

D’autres sont arrivés avant nous, et notre dortoir va se transformer en immense « laverie », ou les fringues trempées vont pendre de partout.
Toutes nos chaussures sont entassées près de l’escalier, avec du papier journal pour absorber l’humidité.

La lessive faite, la douche prise, le soin des petits bobos fait, on se retrouve tout en bas pour boire une bière et refaire le monde. Je fais la connaissance d’Andrea (un italien) et de Marteens ( un irlandais) ou nous parlons de tout, de rien, de bouddhisme..
Mon anglais s’améliore depuis le début de l’aventure et je me surprends à prendre plaisir à converser dans cette langue.

 

Malgré la propriétaire un peu grincheuse devant la nullité de notre espagnol pour commander le repas, nous allons passer une bonne soirée à se restaurer, rire comme des enfants, loin de tout ce brouhaha que nous avons quitté.

Le chemin c est aussi cette magie, cette rencontre d ‘horizons multiples, de personnes inconnues, rassemblées autour d’un même objectif :
Compostelle, mais surtout s'ouvrir  au monde en marchant un peu plus vers soi.

 

COMPOSTELLE 2018: JOUR 10 :  VILLAFRANCA DE ORCA-CARDENUELA-RIOPICO (27kms)
COMPOSTELLE 2018: JOUR 10 :  VILLAFRANCA DE ORCA-CARDENUELA-RIOPICO (27kms)

Cet article vous a plu ?

N'hésitez pas à me laisser un commentaire ou le partager :-)

Envie d'en lire un peu plus ?

Pour les portions :
- pour lire le début du chemin en Espagne " Camino Frances"
ici !
- le chemin "Aire sur l'Adour - Saint Jean Pied de Port"
ici !
- le chemin " Conques - Aire sur l'Adour "
ici !

Pour le début de l'aventure depuis le PUY EN VELAY, cliquez ici !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article