Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par ulysse92

Bonjour,

J'ai le plaisir de partager avec vous une nouvelle étape du Camino Frances.
Dans cet article, vous pouvez cliquer sur les mots en gras soulignés qui vous emmèneront vers un site pour plus d’informations :-)
Bonne lecture !

Retrouvez moi sur ma page Facebook : quelques pas sur le chemin :-)

JOUR 22 :  LOS HERRERIAS - TRIACASTELA (28 kms)
JOUR 22 :  LOS HERRERIAS - TRIACASTELA (28 kms)
JOUR 22 :  LOS HERRERIAS - TRIACASTELA (28 kms)
JOUR 22 :  LOS HERRERIAS - TRIACASTELA (28 kms)

Samedi 21 Avril 2018

Sous un ciel clément, je salue la quiétude de ce petit village « Los Herrerias ».
Lenteur de mes gestes, de mes pas pour me préparer à cette nouvelle étape, qui va me faire passer 2 cols aujourd’hui.


Je prends le temps d’écouter le chant de la rivière, et d’humer une dernière fois cette sérénité avant de me diriger vers la FABA.
Le soleil vient embraser la cime de la foret, tandis que les champs épars semblent attendre sa chaleur pour s’éveiller à la vie.
Entre montées abruptes et vallons verdoyants, les kilomètres s’enchaînent pour me faire enfin profiter de ce panorama unique.


Un paysage fait de bosses, de crêtes, ou l’œil curieux, s arrête pour observer.
Magie de la nature qui forme, déforme, bossèle, creuse le paysage au fil du Temps, seul témoin de ces lentes transformations,
Magie de la végétation qui s’installe, s’adapte et habille de son manteau cette Terre vivante,
Magie des couleurs ou dansent le vert, le marron, le gris, le bleu pâle et nous rappelle que tout est beau ; Il suffit juste de regarder avec son cœur.

JOUR 22 :  LOS HERRERIAS - TRIACASTELA (28 kms)


10H35 : moment important car je pose les pas en GALICE.
LA GALICE, porte d’entrée vers Santiago que je rejoindrai dans quelques jours.
C est incroyable, tout ce chemin parcouru qui vient égrener mes souvenirs.
Il me reste 160 kms à parcourir.
Je ne réalise mème pas, un peu euphorique de sentir que le plus gros de la distance est fait.
Je savoure ce passage dans le silence de la montagne en rejoignant O’CEBREIRO, gardien de cette vallée.

JOUR 22 :  LOS HERRERIAS - TRIACASTELA (28 kms)
JOUR 22 :  LOS HERRERIAS - TRIACASTELA (28 kms)JOUR 22 :  LOS HERRERIAS - TRIACASTELA (28 kms)
JOUR 22 :  LOS HERRERIAS - TRIACASTELA (28 kms)

Atmosphère étrange, dans ce village calme aux maisons de pierre grises ou cette très vieille église préromane abrite en son sein un calice et une patène, témoins d’un miracle du Saint Graal.
Le Temps semble s’être arrêté ici dans ces rues pavées.
Une sensation curieuse me parcourt le corps, comme si ce monde invisible était là et que j en percevais l infime vibration..
Je les salue intérieurement et prends le temps de me recueillir dans cette église.
Peu de pèlerins ce matin.

Une bougie pour toutes vos intentions qui ne me quittent pas, un temps d’écoute silencieuse entre ces murs baignés d’énergie, de souvenirs, de murmures.
J’aime me remplir de ce silence qui vient chuchoter, vibrer à mes oreilles.

petit clin d'oeil sur les derniers pans de neige !

petit clin d'oeil sur les derniers pans de neige !

De retour sur le chemin.
Quelques pans de neige tapissent encore les fossés, vestiges d un froid passé.
La nature se laisse observer, mais reste discrète.

Je sillonne tantôt la route, tantôt le chemin qui vient mordiller le long des crêtes pour dépasser le deuxième col à Pedrifita do Cebreiro ( Alto do Polo).
Temps d’une pause dans ce bar perdu ou il fait bon poser le sac.
Quelques pèlerins étrangers se sont attelés autour d un verre en extérieur et leur regard survole les lignes de la vallée qui s’étale en dessous de nous.
Tout devient un parfum d’aventure, à un certain moment de ce cheminement.
J’en profite pour regarder mon « Miam Miam dodo » et me laisser porter pour choisir la fin de cette étape.
Triacatesla me paraît un bon compromis comme ligne d’arrivée, avec 13 kms à parcourir tranquillement.

JOUR 22 :  LOS HERRERIAS - TRIACASTELA (28 kms)

De nouveau, en marche.
Le ciel s’est couvert de son manteau gris qui vient contraster avec le vert immaculé de ces champs bordés de haies broussailleuses, qui semblent avoir été disposés par la main de l’homme, semblables à des trous venant casser l’harmonie originelle du paysage. Cela devait sûrement n’être que forêts avant l’intervention humaine.

Le chemin descendant prend une allure de sentier forestier et cela s’avère agréable et bucolique.
Eloge de la quiétude, ou seul le bruit de mes pas rythme mes pensées.

Sur une pierre « Choose the life » attire mon regard.
Oui, choisir la Vie, choisir sa Vie même, est inhérent à ce temps que l’on se consacre au travers de ce périple.

On prend le temps d’apprendre à regarder à l’intérieur, d’apprendre à s’écouter.

Écouter d abord la Vie à l’intérieur de son corps qui bat, qui se manifeste, qui grince, qui souffre, qui respire.

Sentir les sensations, les émotions qui surgissent devant un paysage, une fleur, un nuage, un ciel gris, la pluie, le soleil.

Regarder sur son écran mental sa Vie, les constats, les sursauts, les prises de conscience, tout ces élans intérieurs qui viennent nettoyer nos zones d’ombre tapies depuis très longtemps.

Marcher sur le chemin peut nous amener a nous enraciner sur le vrai, le juste et à nous délester du superflu, de l’inutile.

Du moins , je le vis ainsi en ce moment.

JOUR 22 :  LOS HERRERIAS - TRIACASTELA (28 kms)
JOUR 22 :  LOS HERRERIAS - TRIACASTELA (28 kms)
JOUR 22 :  LOS HERRERIAS - TRIACASTELA (28 kms)

16H20 : Dernier hameau (Ramil, juste apres As Pasantés) que je traverse.
Rencontre avec un illustre châtaignier de 800 ans si j’ai bien lu la traduction.
Un gardien du Temps, comme j’aime les appeler, même si celui ci en avril, ne s’est pas paré de son habit vert de saison .

Je prends le temps de saluer cet illustre témoin immobile, qui a du voir défiler tant d’hommes, des femmes, des histoires, des rires et des larmes, des corps chauds ou transis par le froid, des périodes longues ou il ne se passe rien ..

JOUR 22 :  LOS HERRERIAS - TRIACASTELA (28 kms)

TRIACASTELA, enfin.

Après avoir flâné dans la ville, pour me laisser porter sur le choix de l’hébergement, je m’arrête sur le Complexo XACOBEO Une sorte d’auberge de jeunesse moderne, faite de dortoirs, d’une grande cuisine, de douches.
Parfait pour la halte du jour !

Une fois installé et remis en conditions, Je vais m’aérer et me flaner dans la rue principale.
Heureux hasard qui me fait retrouver 2 copains pèlerins au détour d’une ruelle, pour manger ensemble et profiter de la soirée.
Partages de notre épopée, rires, moments de philosophie, d’amitié le tout en anglais et sans sous-titres.

Tout est dans l’instant et arrive souvent à point nommé.

Une des joies du chemin…

JOUR 22 :  LOS HERRERIAS - TRIACASTELA (28 kms)

Cet article vous a plu ?

N'hésitez pas à me laisser un commentaire ou le partager :-)

Envie d'en lire un peu plus ?

Pour les portions :
- pour lire le début du chemin en Espagne " Camino Frances"
ici
- le chemin "Aire sur l'Adour - Saint Jean Pied de Port" ici 
- le chemin " Conques - Aire sur l'Adour " ici 

Pour le début de l'aventure depuis le PUY EN VELAY, cliquez ici

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article