Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par ulysse92

Bonjour,

J'ai le plaisir de partager avec vous l'épilogue du Camino Frances effectué en 2018.
J'espère que celui ci vous donnera envie de prendre votre sac à votre tour, et de faire vos premiers pas !

Bonne lecture !

Retrouvez moi sur ma page Facebook : quelques pas sur le chemin :-)

JOUR 30 : EPILOGUE ST JEAN PIED DE PORT -FISTERRA (880 kms)

Dimanche 29 avril 2018

Dans l’avion qui m’emmène désormais vers Paris, je regarde ce ciel bleu immaculé posé sur cette mer cotonneuse.

Tout en rêvassant, je laisse défiler les images de ce chemin qui viennent tapisser mes souvenirs.
Santiago est désormais derrière moi, et pourtant vibre toujours en moi.
Tant de choses se sont passées, ont transformé mon regard au fil des kilomètres et des rencontres.
Puis-je envisager seulement le mot de la fin, l’ultime message de ce chemin ?

Me revient alors l'image de cette borne qui m’avait touché dans la simplicité et la justesse de ses mots.

 


« Vas vers toi-même »

Quel bel écho a faire vibrer en chacun de nous !
Oui, ce chemin nous emmène à cette destination, pour la plupart.
Quelle que soit la raison de notre départ (crise de vie, sentimentale, professionnelle, existentielle ou amour de la randonnée, du voyage, de la découverte de nouveaux horizons), vivre l’expérience de ce chemin nous fait vivre cette belle rencontre.

Pas toujours facile, en vérité.

Elle vous confronte à la
force enfouie en chacun mais aussi à la douleur physique, aux moments de joie, de grâce mais aussi à vos doutes, vos découragements, vos parts d’ombre.
Plus vous avancez, plus vous vous délestez de ce qui vous encombre, tant physiquement qu’ intérieurement.
Cela
ne sera pas toujours simple car différentes forces s’affronteront en vous.

Choisir, c’est renoncer à l’ancien, à ce que vous ne voulez plus.

C’est aussi comprendre, laisser entrer l’évidence qui surgira au détour d’une phrase, d’un regard, d’un message, d’un signe, quel que soit sa forme.

C’est
accepter de se perdre pour se rencontrer, s’accepter dans son entièreté, ses forces, ses faiblesses et renoncer au rôle que vous jouiez  à l’extérieur.

Alors , et seulement là, vous épousez celui ou celle que vous devez être, pour marcher à la rencontre de votre légende personnelle.

Et alors, tout devient possible ….. !!!!


 


 

Un voyage n’est rien sans les personnes que vous rencontrez, qui sont une chance, un cadeau pour vous faire grandir, et qui apportent de la magie à votre chemin.

J’aimerais remercier, en les serrant sur mon coeur:

Kursten, pour tous ces partages, même silencieux, sur le chemin
Robert, un aveyronnais avec une ouverture de cœur comme on les aime
Martens et Andrea, Florence, qui se rappelleront de notre épopée neigeuse avant Burgos
David, un avocat hawaïen plein de vie avec qui j’ai refait le monde un soir en V.O
Tony, de New York, amoureux de la langue française
Inga, une charmante femme à l’accent slave, au courage impressionnant malgré la douleur
merci à tant d’autres dont je n’ai pas le nom mais qui ont illuminé mes moments, mes soirées ..

Un grand merci à tous les hospitaliers, les bénévoles qui sont là pour nous écouter, nous conseiller.
Allez saluer,
entre autres :
Javier a l’albergue Camino Real( Calzadilla de la Cueza),
« 
Elvis, du bar d’Elvis a Religios de la Matas.
Leur humour, leur richesse de
cœur, vaut le détour.

Je ne saurais terminer sans une pensée pour vous
Oui, merci à tous ceux et celles qui ont eu la patience de me lire, parfois jusqu’au bout, ou même par passages, par moments d’envie.

Si ces quelques pas vous ont fait un peu réver, voir même donné envie de poser les vôtres à votre tour, j’en serais ravi.

Je vous souhaite un bon chemin , quelle que soit la forme que vous lui donnerez !!!

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article