Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par ulysse92

Bonjour,
J'ai le plaisir de partager avec vous une nouvelle étape du chemin de Compostelle.
Dans cet article, vous pouvez cliquer sur les mots en gras soulignés qui vous emmèneront vers un site pour plus d’informations :-)
Bonne lecture !

Retrouvez moi sur ma page Facebook : quelques pas sur le chemin :-)

 

COMPOSTELLE 2017 : JOUR 5 : SAUVELADE-ARROUE (30 kms)

8 mai 2017

La nuit a été chaude et le sommeil perturbant.
Lorsque je me lève à 7h,  le suédois est déjà parti.
Une tasse de café pour finir d'achever ce réveil, je quitte ce gite communal propre mais qui ne me laissera pas un bon souvenir en termes d’accueil et de nourriture.
Cela fait parfois partie du chemin mais pour moi c était la première fois de sentir un tel écart de pensée, d'attitude entre ce que je pouvais rencontrer le soir.

Je suis heureux d'humer l'air du matin , comme un parfum de renouveau.
Je démarre tranquillement, déroulant les pas sous la fraîcheur matinale.
Le village dort encore tandis que mes mollets se tendent pour absorber de belles côtes jusqu'à BIGNON.

Tout est paisible, seuls les bruits de la nature viennent bercer mes rêveries.

Je marche, le regard envouté par la lumière du soleil se déversant sur les Pyrénées ou l'ont peut voir les neiges éternelles.
Seul face à ce paysage, je goûte l'instant présent et me surprends à penser que les choses les plus simples, comme contempler ce paysage, peuvent  nous emplir de sérénité.
Nous ne sommes jamais seuls car la Vie toute entière dans sa manifestation , peut nous remplir.
Non, non je n'encourage pas par ces mots à l'ascétisme mais la solitude sur le chemin peut devenir initiatique et nous faire prende cosncience de l'essentiel.

 

 

 

Revenons donc sur cette route qui sera essentiellement du bitume en serpentant au travers des forêts domaniales des villages environnants.

Je m arrête à MERITEIN dans l'église endormie pour méditer.

Le silence d une église associé à sa fraîcheur sont un instant de douceur pour le corps que pour l 'esprit.
Les mots laissent alors la place à de douces pensées, de la tendresse et de l'espérance à l'attention de mes amis, de ma famille, de mes proches.
Ces pensées vibrantes partent tels des messages silencieux, instantanés
et résonnent alors  dans mon cœur, dans tout mon être

Cela n'engage que moi mais je ressors à chaque fois, certain qu il en ressortira quelque chose de bon pour eux.


Redescendu sur terre, j atteindrai vite NAVARRENX, qui semble au ralenti en ce huit mai.

La place fortifiée est très agréable avec une vue dominante sur la rivière en contrebas .

Je visite leur bastide ou je reste un peu pour un moment en compagnie de saint Jacques.

 

 

COMPOSTELLE 2017 : JOUR 5 : SAUVELADE-ARROUE (30 kms)
COMPOSTELLE 2017 : JOUR 5 : SAUVELADE-ARROUE (30 kms)
COMPOSTELLE 2017 : JOUR 5 : SAUVELADE-ARROUE (30 kms)
COMPOSTELLE 2017 : JOUR 5 : SAUVELADE-ARROUE (30 kms)
COMPOSTELLE 2017 : JOUR 5 : SAUVELADE-ARROUE (30 kms)
COMPOSTELLE 2017 : JOUR 5 : SAUVELADE-ARROUE (30 kms)
COMPOSTELLE 2017 : JOUR 5 : SAUVELADE-ARROUE (30 kms)

 

Chose faite, je passe la porte saint Antoine pour continuer le chemin et remonter jusqu'a Castelbnau camblong

 

Un stop à l église du village pour admirer les peintures étoilant le plafond du chœur et la danse du soleil sur ces marches.

Il fait chaud, et heureusement des particuliers proposent des points d eau, du café ou du thé pour se rafraîchir et de se poser si besoin.

La forêt de CASTELBNAU offre un sentier ombragé sur quelques kms jusqu a LACORNE, 

De nouveau la chaleur et le bitume.

Les pieds brûlent, le corps a soif.

J ai l impression de ne pas avancer, tant que le chemin semble interminable .


 

COMPOSTELLE 2017 : JOUR 5 : SAUVELADE-ARROUE (30 kms)
COMPOSTELLE 2017 : JOUR 5 : SAUVELADE-ARROUE (30 kms)COMPOSTELLE 2017 : JOUR 5 : SAUVELADE-ARROUE (30 kms)
COMPOSTELLE 2017 : JOUR 5 : SAUVELADE-ARROUE (30 kms)

Juste avant l entrée de CHARRE, encore une tente chez un particulier, ou un frigo rempli de boissons fraîches prend l'allure d un vrai miracle.

Je laisse un billet pour participer aux frais et pour ceux qui viendront, car il appartient d entretenir cette belle intention.

Près de CHARRE, je croise une belle couleuvre se sentant prise au piège dans l abri bus. 
Je la guide avec un bâton pour lui montrer le chemin.

Elle s'excite un peu mais elle comprend enfin et la regarde disparaître dans le fossé.
 

J atteins assez vite LICHOS, petit village d'une centaine d âmes qui semble léthargique sous le soleil et je suis content de pousser plus loin.

Les 5 derniers kms sont ardus.

Une belle montée pour achever de tremper mon tee-shirt,  une descente dans un sentier communal me permettront enfin d entrevoir la ferme Bohoteguia.

Le bonheur complet après une bonne douche et un repas divin  de produits locaux avant de rejoindre un dortoir pour moi tout seul.
Avant de m'endormir, je repense à cette belle couleuvre effrayée qui cherchait absolument sur ce mur une sortie alors qu 'elle devait juste changer d'orientation pour continuer son voyage.
Une image à méditer sur le fait de tourner en rond dans notre vie !

 

Cet article vous a plu ?

N'hésitez pas à me laisser un commentaire ou le partager :-)

Envie d'en lire un peu plus ?

vous pouvez retrouver le début de cette partie du chemin "Aire sur l'Adour - Saint Jean Pied de Port
ici !

Pour le début de l'aventure depuis le PUY EN VELAY, cliquez ici !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article