Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par ulysse92

Bonjour,
J'ai le plaisir de partager avec vous une nouvelle étape du chemin de Compostelle.
Dans cet article, vous pouvez cliquer sur les mots en gras soulignés qui vous emmèneront vers un site pour plus d’informations :-)
Bonne lecture !

Retrouvez moi sur ma page Facebook : quelques pas sur le chemin :-)
 


 

 

 

Le jour vient doucement me chatouiller les paupières.
Mon sac étant prêt, je descends prendre un café et expliquer que j'ai taché le parquet de la chambre en crémant mes pieds.
Elle vient voir et me rassure en me disant que d'autres pèlerins seront moins respectueux.
Détail futile, mais j'aime partir avec l'esprit en paix et le respect des locaux utilisés !
Je reprends à l'instinct le raccourci vers Pomps.
Pas de signalisation entre champs et chemins boisés.
Mon intuition est bonne et j'arrive devant l’église de Pomps.
je m'arrête méditer quelques minutes pour mes proches avant de démarrer la journée.

Le chemin est agréable, verdoyant, longent des chemins jusqu à CASTLLON
Le corps est alerte, les pas rapides malgré les routes bitumées qui s'étendent à perte de vue.
A 2 kilomètres de la chapelle de Gaubin, je rattrape une mamie qui marche comme une habituée de la route.
Les voitures la klaxonnent avec des grands saluts de la main des conducteurs.
En fait , elle m'explique qu'elle fait depuis sa retraite cette marche matinale. Elle me raconte quelques faits de sa vie dont l'histoire de ce pèlerin boiteux qui abandonna devant sa porte.
Arrivé avant sa porte, je la taquine en lui disant " rappelez vous de celui qui vous a accompagné  devant votre porte mais qui continue "

chapelle de caubin
chapelle de caubin
chapelle de caubin
chapelle de caubin
chapelle de caubin

chapelle de caubin

Après une bonne côte , la Chapelle de caubin se dresse enfin.
C'est une belle bastide ou je ressens le besoin de m'arrêter.
En pénétrant dans ces espace de pierres et de lumière, je perçois cette quiétude qui m'appelle pour méditer à l’attention de  mes proches et amis.
j'aime ces moments ou je visualise les images de chacun pour leur dédier une belle pensée.
Nous oublions bien souvent la force de l'intention, de cette énergie dirigée vers les autres, bien plus forte qu un SMS ou un smiley convenu.
En sortant, je suis interpellé par un beau couple de quinqua siciliens.
Nous échangeons simplement comme si de vieux amis se retrouvaient.sur le chemin de la Vie.
Yolande, une belle femme ou ses années ne ternissent en rien la lumière de son regard, immortalise le moment en prenant une photo et me claque la bise en me souhaitant de belles choses sur mon chemin.
Je repars, égayé de ce moment fort et spontané.

 

Arthez du Bearn est un village en longueur ou les trottoirs semblent avoir été oublies.
Je passe sans m'y arrêter, et à la sortie remercie une Anglaise, fervente croyante, pour l'eau à volonté et les toilettes à disposition.

les kilomètres défilent sous un soleil généreux.
Les pieds souffrent, les plantes de pieds chauffent sur ces lignes courbes sans arbres pour prendre un peu de fraîcheur.

Je retrouve enfin les chemins en forêt
qui contribuent à aplanir la marche et à la rafraichir.
Mon polo "spéciale randonnée" a déjà déteint et on peut facilement voir les traces de mon sac à dos.
En fait, je viens de le customiser en version "pèlerin d'été."

 

Tiens, je croise de nouveau Lise.
je l'accompagne un bout de chemin ou nos conversations deviennent plus personnelles.
Nous sommes tous là à marcher pour une belle raison, bien souvent..Lise m' ouvre les portes de son jardin intérieur en me parlant de sa fille qui est la raison de son chemin.
C 'est beau ,émouvant et me confier cela est un cadeau.
Nous nous arrêterons méditer à l'église d'Argagnon et mettre une bougie pour sa fille.
2 kms plus loin , Je la quitte de nouveau à Maslacq.
C'est la dernière fois que je la croiserais.
J'espère qu'elle a pu aller jusqu' à la vierge de Biakorri comme elle le souhaitait pour sa fille.

 

COMPOSTELLE 2017 : JOUR 4 : MORLANNE-SAUVELADE ( 30 kms) COMPOSTELLE 2017 : JOUR 4 : MORLANNE-SAUVELADE ( 30 kms)

En arrivant devant " les vergers" mes jambes sont plus dures et je vais avancer moins vite.
les 22 kms commencent à se faire sentir un peu.
Pas de chance, car les côtes vont s'accumuler : Chemin de Guirault Maule, et ainsi de suite jusqu à l'abbaye de SAUVELADE.
 

 

Je m’arrête à "La Maison du grillon" pour boire un verre.
Plus de place malheureusement, à mon regret car "Jef et lili"sont vraiment sympas.
Je discute avec un groupe d'amis du Béarn ( une prod, une infirmière, un marin, un vigneron, un conducteur de travaux).
Ils m’intègrent aussitôt et la discussion sur les valeurs du monde d’aujourd’hui reprend de plus belle.
Beaucoup d'humour, de rires et de chaleur.
Je suis heureux d'avoir fait tous ces kms pour partager ce moment avec eux.
C'est une belle rencontre, comme tous ces instants qui viendront scintiller plus tard dans le ciel de mes souvenirs.
ll est temps pour moi de trouver ou dormir et manger.
Je me rabats sur " le Petit Laa".
L'endroit est propre mais la nourriture est nulle,
Heureusement les deux allemands et le suédois à ma table égaieront la soirée avec quelques tournées de bière pour fêter la victoire de la démocratie en France devant le résultat des élections présidentielles du 2ème tour.
Et le tout, en anglais SVP !
C'est cela aussi, les rencontres multi culturelles du chemin !

 

Cet article vous a plu ?

N'hésitez pas à me laisser un commentaire ou le partager :-)

Envie d'en lire un peu plus ?

vous pouvez retrouver le début de cette partie du chemin "Aire sur l'Adour - Saint Jean Pied de Port
ici !

Pour le début de l'aventure depuis le PUY EN VELAY, cliquez ici !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article