Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par ulysse92

Bonjour,
J'ai le plaisir de partager avec vous une nouvelle étape du Camino Frances.
Dans cet article, vous pouvez cliquer sur les mots en gras soulignés qui vous emmèneront vers un site pour plus d’informations :-)
Bonne lecture !

Retrouvez moi sur ma page Facebook : quelques pas sur le chemin :-)

COMPOSTELLE 2018: JOUR 2 :  SAINT JEAN PIED DE PORT-RONCESVALLES (27kms)
COMPOSTELLE 2018: JOUR 2 :  SAINT JEAN PIED DE PORT-RONCESVALLES (27kms)

1er avril 2018

7h du matin.
C est une belle journée qui s'annonce ; une 53ème bougie que je vais souffler en prenant le départ ce dimanche pour Roncesvalles
.
Je saute dans mes vêtements pour aller prendre mon petit déjeuner dans cette salle commune ou l'euphorie bat son plein. Je peux lire la joie, l'excitation, le doute sur ces visages d'hommes et de femmes qui regardent de temps a autre par la fenêtre la lumière du jour les appeler.
Leur habillement, leur sac montrent déjà le degré d’expérience de chacun.
Certains sont habillés "très technique", d'autres "très pratique", allant du sac à dos discret au style trekking en bivouac pour une semaine.
Nous discutons sur l’imprudence des 2 randonneurs écossais qui,  avertis de l'interdiction, ont emprunté cependant cette voie et ont fait les frais d'une mauvaise météo sur la route Napoléon. 
Les secours sont venus les chercher.
Cette insouciance leur coutera  5000€ pour chacun, l'étape la plus chère de leur histoire dont ils se rappelleront longtemps!
 

COMPOSTELLE 2018: JOUR 2 :  SAINT JEAN PIED DE PORT-RONCESVALLES (27kms)

Je finis mon café, en regardant les uns après les autres disparaître derrière la porte pour se faire happer par la lumière du jour.
C'est mon tour.
Le temps est frais, mais pas de pluie à l'horizon.
J'ai appris hier soir que les donativo, les dortoirs n'étaient généralement pas chauffés en Espagne.
Je décide de stopper dans un magasin acheter une doudoune en duvet d'oie compressible pour éviter les mauvaises surprises. (L'avenir me donnera raison !)
Je redescends la rue d'Espagne pour m’arrêter à l’Église du bout du Pont.
Personne à l'intérieur.
1er réveil de souvenirs ou j'étais venu méditer ici en mai 2017.J'ai l'impression que c'était hier.
Rien n'a bougé ici mais tant de choses ont bougé dans ma vie.
Je vais mettre une bougie pour la protection de mon voyage, qui ne sera pas du superflu.
 

Sur le pont qui enjambe la Nive,  je viens de franchir cette dernière porte. C'est fait.
Ce départ, le jour de mon anniversaire n'est pas hasardeux.
Je l'ai choisi.
Une bouffée d'émotion me saisit, me serre la gorge.
Au delà de ce passage, je ressens comme un futur au-revoir à certains pans de mon passé, de ma Vie actuelle, qui vont se dissoudre dans ces milliers de pas au fur et à mesure des jours à venir.
J'ai peur de ce que je vais perdre mais conscient que cela m'apportera d'autres réponses pour aller vers qui je suis vraiment.

COMPOSTELLE 2018: JOUR 2 :  SAINT JEAN PIED DE PORT-RONCESVALLES (27kms)

Je sors rapidement de St Jean pied de Port.
Ma nouvelle doudoune me tient chaud et je l'étrenne fièrement comme un nouveau jouet.
Je dépasse quelques pèlerins et retrouve la quiétude de ce chemin"goudronné"
Certes, ce n'est pas la route espérée mais il faut parfois être plus sage.
Le chemin est encore long et me réservera bien d'autres belles surprises.

Au bout de 5 kms, je sens qu'un pèlerin reste dans mon sillage, avançant à ma vitesse.
M’arrêtant pour une photo, je fais ainsi la connaissance de Kursten, un danois d'une bonne cinquantaine d'années.
J'avais prévu de démarrer dans le calme, mais L'Univers est facétieux.

Me voici donc en train d'essayer de disserter en Anglais sur le chemin, sur mes raisons de ma présence ici, les siennes en absorbant les kilomètres sur des pentes qui s'affirment de plus en plus.

Nous nous arrêtons prendre un café, pour reposer le dos, les pieds qui sont bien échauffés par cette route.
Quelques pèlerins étrangers sont déjà là, grignotant un mini sandwich avec du Serrano..
Ca sent bon l'Espagne !

COMPOSTELLE 2018: JOUR 2 :  SAINT JEAN PIED DE PORT-RONCESVALLES (27kms)
COMPOSTELLE 2018: JOUR 2 :  SAINT JEAN PIED DE PORT-RONCESVALLES (27kms)COMPOSTELLE 2018: JOUR 2 :  SAINT JEAN PIED DE PORT-RONCESVALLES (27kms)
COMPOSTELLE 2018: JOUR 2 :  SAINT JEAN PIED DE PORT-RONCESVALLES (27kms)

Sur le départ, je sors mes bâtons tous neufs ( "sticks"), achetés sur les conseils d'une amie randonneuse à ses heures.
La prise en mains se fait rapidement ,une fois le réglage adapté.
Je m’aperçois avec surprise qu'ils s’avèrent bien utiles pour passer des coins glissants, répartir la force dans des montées pierreuses.
Et la journée va me confirmer leur utilisation.
Nous alternons entre route goudronnée et des montées en chemins forestiers.
Nous sommes entrés dans le vif du sujet , et ça grimpe durement.
Faire des trails, des entrainements running m'a été bénéfique. Je le mesure en ce moment même, ou les mollets se contractent, la respiration se fait plus forte et le dos se tend pour absorber ces montées" tueuses de jambes "en foret.

COMPOSTELLE 2018: JOUR 2 :  SAINT JEAN PIED DE PORT-RONCESVALLES (27kms)
COMPOSTELLE 2018: JOUR 2 :  SAINT JEAN PIED DE PORT-RONCESVALLES (27kms)
COMPOSTELLE 2018: JOUR 2 :  SAINT JEAN PIED DE PORT-RONCESVALLES (27kms)

Kursten est à la peine.
Bien que doté d'un sac plus léger, ses jambes tétanisent.
Devant son visage tout rouge et sa respiration haletante, je reste près de lui, parlant et l'encourageant :  "take your time", "walk slowly", "take your breathe" " We have all time for the first day".
Lorsque nous revenons à chaque fois sur la route, les pentes s'amenuisent.
cela lui permet de récupérer avant d'affronter la prochaine boucle forestière.
Plus nous montons en altitude ou la neige tapisse les bords, plus le froid se fait sentir.
Rien ne nous indique combien il nous reste de kilomètres à faire.
On ne cherche pas non plus à savoir, nous laissant porter par cette 1ere journée.
De toute façon, le sommet est proche..

COMPOSTELLE 2018: JOUR 2 :  SAINT JEAN PIED DE PORT-RONCESVALLES (27kms)

Ca y est..
Le sommet est atteint. Il est à peine 14h30.
Je regrette presque que cette ascension ne dure pas plus longtemps.
De la gourmandise ou de l'addiction aux grands espaces, peut-être !
RONCESVALLES nous tend les bras au détour de cette brève descente.
C 'est un mini village de 24 âmes, ou sont posés une collégiale, une église et dans la rue principale 2 bars restaurants.


Bien que le dortoir soit imposant (185 places), je me dépêche avec Kursten d'aller réserver un emplacement.

L'organisation est bien huilée, de la prise en charge à l'accueil jusqu'aux commodités individuelles ( lit, douches, casier avec clef, restauration).
Certes, cela fait "immense dortoir à pèlerins" mais vu le départ journalier de plusieurs centaines de personnes de Saint Jean Pied de Port, cette 1ere étape doit etre  en mesure de les accueillir.

Qu 'il est bon de prendre une douche et d'enfiler des vêtements secs.
Le bonheur journalier du pèlerin !
Avant de retrouver Kursten,  je profite pour aller visiter l'église de la Real Colegiata
a coté du cloître.
J'aime ces moments de calme ou je peux me poser et méditer sur cette journée passée.

COMPOSTELLE 2018: JOUR 2 :  SAINT JEAN PIED DE PORT-RONCESVALLES (27kms)
COMPOSTELLE 2018: JOUR 2 :  SAINT JEAN PIED DE PORT-RONCESVALLES (27kms)
COMPOSTELLE 2018: JOUR 2 :  SAINT JEAN PIED DE PORT-RONCESVALLES (27kms)
COMPOSTELLE 2018: JOUR 2 :  SAINT JEAN PIED DE PORT-RONCESVALLES (27kms)
COMPOSTELLE 2018: JOUR 2 :  SAINT JEAN PIED DE PORT-RONCESVALLES (27kms)

Je vais continuer mes cours d'Anglais avec Kursten ou nous parlons de cette 1ere étape. Il me remercie de l'avoir aidé à dépasser ce cap.
Je l'invite plutôt à se remercier d'avoir tenu la distance.
Nous fêterons cette 1ere journée, son dépassement, mon anniversaire avec quelques bières légères.
Il est temps de rentrer.
Le couvre-feu est a 22h et les portes seront fermées. Les retardataires auront quelques soucis à se faire.

A peine installé dans le lit, toutes les lumières s'éteignent pour permettre de retomber dans ce monde en veille ou quelques ronflements récupérateurs viendront de temps à autre perturber le murmure de ces vieilles pierres prêtes à nous raconter encore et encore l'histoire de Roland sonnant son olifant et voulant, sans succès, briser son épée Durendal.

 

COMPOSTELLE 2018: JOUR 2 :  SAINT JEAN PIED DE PORT-RONCESVALLES (27kms)

Cet article vous a plu ?

N'hésitez pas à me laisser un commentaire ou le partager :-)

Envie d'en lire un peu plus ?

Pour les portions :
- pour lire le début du chemin en Espagne " Camino Frances" ici !
- le chemin "Aire sur l'Adour - Saint Jean Pied de Port"
ici !
-
le chemin " Conques - Aire sur l'Adour " ici !

Pour le début de l'aventure depuis le PUY EN VELAY, cliquez ici !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article