Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par ulysse92

Bonjour,
J'ai le plaisir de partager avec vous une nouvelle étape du Camino Frances.
Dans cet article, vous pouvez cliquer sur les mots en gras soulignés qui vous emmèneront vers un site pour plus d’informations :-)
Bonne lecture !

Retrouvez moi sur ma page Facebook : quelques pas sur le chemin :-)

JOUR 17 :  PUENTE VILLARENTE - VILAR DEL MAZARIFE (33 kms)
JOUR 17 :  PUENTE VILLARENTE - VILAR DEL MAZARIFE (33 kms)
JOUR 17 :  PUENTE VILLARENTE - VILAR DEL MAZARIFE (33 kms)

 

Lundi 16 avril 2018

7h58.

En marche depuis quelques minutes, nous apprécions chaque moment de cette matinée particulière.

Robert va arrêter son périple à LEON dans quelques heures et nous conversons gaiement sur tous les périples de son aventure..

Le chemin reste bucolique et la traversée de ce grand pont bleu métallisé annonce nos premiers pas sur LEON, ville très étendue. 1H30 sera encore nécessaire pour arriver en son cœur.
Marcher en ville m’enlève vraiment du plaisir, hormis pour visiter quelques édifices, parcs, églises.
Le grouillement de tout le monde, des voitures me déconnecte du sens de ma marche vers Compostelle.



Nous allons partager un dernier café, parler de tout et de rien,  et se dire au revoir comme 2 copains qui se revoient bientôt.

Je suis seul.
Robert vient de partir, avec un dernier salut de la main.

Pas de sensation d’adieu, de tristesse ou de fin.

Je reste dans l’instant, dans la joie de tous ces moments partagés en m’éloignant à grands pas en direction de la cathédrale.

JOUR 17 :  PUENTE VILLARENTE - VILAR DEL MAZARIFE (33 kms)
JOUR 17 :  PUENTE VILLARENTE - VILAR DEL MAZARIFE (33 kms)
JOUR 17 :  PUENTE VILLARENTE - VILAR DEL MAZARIFE (33 kms)
JOUR 17 :  PUENTE VILLARENTE - VILAR DEL MAZARIFE (33 kms)
JOUR 17 :  PUENTE VILLARENTE - VILAR DEL MAZARIFE (33 kms)
JOUR 17 :  PUENTE VILLARENTE - VILAR DEL MAZARIFE (33 kms)
JOUR 17 :  PUENTE VILLARENTE - VILAR DEL MAZARIFE (33 kms)

Posée sur une grande place à damiers gris bleu, la cathédrale de LEON me fait penser à une gardienne du temps, avec ses 2 tours vigiles qui encadrent l entrée sur lequel repose la rosace, porte d’entrée pour l’œil du divin.
A l’intérieur, la nef avec ses multiples vitraux est un véritable puits de lumière, qui, aux périodes calmes, doit être une vraie source d’inspiration et de recueillement. Comme à l’habitude, je laisse mes pas me guider pour m’arrêter sur tel détail, telle sensation, tel reflet pour cueillir une sensation dans le silence.
Nourri de ces moments, je repars, décidé à traverser au plus la ville.
Une halte rapide dans la basilique dédiée à l’adoration, un endroit plus intimiste , me remplit d’énergie pour le restant de ma journée.
Encore quelques foulées sur le béton et  je me pose 30mns plus tard dans la ville collée à LEON,  " La Virgen del camino".
Mes pieds souffrent un peu et c’est un bonheur de goûter ce temps de repos.

JOUR 17 :  PUENTE VILLARENTE - VILAR DEL MAZARIFE (33 kms)JOUR 17 :  PUENTE VILLARENTE - VILAR DEL MAZARIFE (33 kms)
JOUR 17 :  PUENTE VILLARENTE - VILAR DEL MAZARIFE (33 kms)

Afin d’éviter de mourir de chagrin sur la N120, que je vous déconseille de prendre, j’ai opté pour la version bucolique sur ces sentiers vallonnés et ensoleillés.
De nouveau seul avec mes pensées sur 13 kms de vallons, de routes désertes et de chemins poussiéreux.
Il fait chaud, et les vêtements me collent à la peau.
 

Pendant ce temps de silence, mon coeur a décidé de me parler.
Je le sens battre plus fort devant des images qui s’imposent à mes yeux.
Elles me racontent cette période troublée, ce présent ou je me sens perdu, ce lien fort avec Marie, mais aussi ce battement particulier pour elle, qui n’a rien demandé mais, qui, à son insu, a provoqué ce tourbillon récemment.
Tout ce qui arrive est juste et vient nourrir notre compréhension de demain sur notre chemin de vie.

Je ne peux qu’accepter sans comprendre, car le moment n est pas encore venu pour cela.
Pour l’instant, tout n est qu’émotions et je les laisse vivre au gré des kilomètres parcourus.
Mais je me sens vivant, vibrant parfois même et c’est très agréable, loin des turpitudes de mon quotidien professionnel et social.

JOUR 17 :  PUENTE VILLARENTE - VILAR DEL MAZARIFE (33 kms)

C'est sur ces pensées que j’arrive à Vilar de Mazarife..
Peu de choix mais je m’arrête dans une albergue «Tio el Pepe"
L’endroit est charmant, avec une arrière-cour ensoleillée. Déjà du monde en train de faire sécher du linge ou de comater au soleil dans l'arrière-cour.
La patronne, sympa me montre ma chambre partagée avec 2 grands gaillards allemands sympathiques, malgré une tendance excessive à la consommation de bière que je découvrirai plus tard.
De toute évidence, le chemin prend des allures de fête entre potes pour certains dans cette albergue.
Je regarde tout cela de l’extérieur en griffonnant mes notes sur ma journée écoulée.
Quelques échanges de bon usage avec mes voisins d’une nuit et je m’isole dans ma musique et mes rêves.
Vers minuit , je m’endors enfin avec des boules quiés qui me protégeront de l’ambiance sonore nocturne.
Composer avec les autres, c ‘est aussi cela, le chemin parfois!

JOUR 17 :  PUENTE VILLARENTE - VILAR DEL MAZARIFE (33 kms)

ns Cet article vous a plu ?

N'hésitez pas à me laisser un commentaire ou le partager :-)

Envie d'en lire un peu plus ?

Pour les portions :
- pour lire le début du chemin en Espagne " Camino Frances"
ici !
- le chemin "Aire sur l'Adour - Saint Jean Pied de Port"
ici 
!
- le chemin " Conques - Aire sur l'Adour "
ici !

Pour le début de l'aventure depuis le PUY EN VELAY,
cliquez ici !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article