Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par ulysse92

Bonjour,
J'ai le plaisir de partager avec vous une nouvelle étape du chemin de Compostelle.
Dans cet article, vous pouvez cliquer sur les mots en gras soulignés qui vous emmèneront vers un site pour plus d’informations :-)
Bonne lecture !

 

Retrouvez moi sur ma page Facebook : quelques pas sur le chemin :-)

 

 

un jour j'y arriverai ! :-)

un jour j'y arriverai ! :-)

5 mai 2017

7 heures.
La nuit fut paisible dans ce lieu atypique, entouré des saints et du murmure des pierres dans ce lieu sacré.
Je m'habille rapidement et après un café avec l'Anglais, je remercie Gérard en lui souhaitant une belle avancée dans la réalisation de son projet.
Sac sur le dos, je goûte l'air frais dehors.
La lumière dessine un ciel contrasté qui va me réserver des surprises .
Je monte avec une certaine excitation ma 1 ère côte, malgré quelques hésitations de repérage sur le début de cette étape.
 

lac de brousseau
lac de brousseau

lac de brousseau

Les premiers kilomètres me mènent à longer le lac de Brousseau,
Le soleil est de la partie, venant sécher un peu les sentiers boueux qui me font contourner ses rives.
Cette 1ere journée est une étape ou viennent se glisser de multiples messages laissés par des pèlerins pour encourager, faire sourire.
J'adore ces petites attentions que je vous livre ci dessous :

COMPOSTELLE 2017 : JOUR 2 : AIRE SUR L'ADOUR -PIMBO (27 kms)
COMPOSTELLE 2017 : JOUR 2 : AIRE SUR L'ADOUR -PIMBO (27 kms)
COMPOSTELLE 2017 : JOUR 2 : AIRE SUR L'ADOUR -PIMBO (27 kms)

 Avoir rassuré un pèlerin sur la bonne direction, le sentier se fait plus ferme, entre champs et forêts pour remonter jusqu' à MIRAMONT-SENSACQ.  
Cela fait déjà 18 kms que je marche.
Les kilomètres ont défilé très vite sans me rendre compte du temps passé.
Une courbure du temps ? L'impact de la gravitation quantique sur mon déplacement ?
Non !  ami lecteur et  amie lectrice, la raison est plus simple : un bon rythme régulier qui amène cependant à passer dans une sorte de rêverie paradoxale.
J'y reviendrai plus loin sur le chemin.
En attendant, je ressens le besoin d'aller dans cette église me poser, méditer un peu au calme et aussi au frais.
Je vis y rester un bon quart d'heure ou , dans le silence, j'envoie de douces pensées à mes proches.

COMPOSTELLE 2017 : JOUR 2 : AIRE SUR L'ADOUR -PIMBO (27 kms)
COMPOSTELLE 2017 : JOUR 2 : AIRE SUR L'ADOUR -PIMBO (27 kms) COMPOSTELLE 2017 : JOUR 2 : AIRE SUR L'ADOUR -PIMBO (27 kms)
COMPOSTELLE 2017 : JOUR 2 : AIRE SUR L'ADOUR -PIMBO (27 kms)

En sortant, je trouve après quelques minutes un point d'eau pour remplir mes gourdes.
Je suis en pleine forme, capable d'avaler encore une bonne distance avant de chercher un lit pour la nuit.
Après un peu de sentier champêtre, je retrouve de nouveau le bitume froid sur 5 kms  pour approcher l'église de SENSACQ, classée comme monument roman du 12eme siècle.
 

 

église de Sensacq
église de Sensacq

église de Sensacq

 

Je fais une belle descente en forêt qui me fait découvrir au hasard d'un virage, Line, une joyeuse pèlerine d'une cinquantaine d'années qui m'accompagne jusqu au centre de PIMBO.


Nous atterrissons au centre communal, moderne et spacieux, qui nous accueille.
Je  reste ainsi a discuter avec le gérant autour d'une bière.

Le temps est doux à l'extérieur, comme une invitation à se poser pour le reste de la journée.
Je consulte mon " miam miam dodo"  
Je pourrai encore parcourir 6 kms pour aller a Arzacq-Arraziguet mais, en fait , non.
Je me sens bien ici dans cette douceur de milieu de journée.
Je paie une place pour le dortoir et vais rejoindre le gite communal ou déjà quelques pèlerins ont pris place.

Après l'épisode de la douche réparatrice, je vais me balader dans le village, accompagné de Line avec qui j'échange sur les raisons qui m'ont poussé à faire ce chemin.
Je l'abandonne pour visiter la collégiale de Pimbo.
 

collégiale de PIMBO
collégiale de PIMBO
collégiale de PIMBO

collégiale de PIMBO

De retour au gîte, la soirée se passera agréablement avec de belles discussions sur les constellations familiales, le magnétisme avec Line et Yves.
Et tout doucement, comme un son qui baisse graduellement, chacun va vite retrouver son lit pour reprendre des forces dans un doux sommeil réparateur.
Et tandis que mes yeux se ferment, je repense à ce message déposé par un anonyme sur le chemin que je partage avec vous ce soir

Que ce message devienne aussi le vôtre !
 

Cet article vous a plu ?

N'hésitez pas à me laisser un commentaire ou le partager :-)

Envie d'en lire un peu plus ?

vous pouvez retrouver le début de cette partie du chemin "Aire sur l'Adour - Saint Jean Pied de Port
ici !

Pour le début de l'aventure depuis le PUY EN VELAY, cliquez ici !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article